“le langage corporel masculin montrant l’attraction”

    Terminons ces distinctions par les signes non verbaux de la sexualité. Le deuxième usage le plus répandu de l’utilisation du langage corporel après le marketing, c’est… la drague ! La grande question de savoir comment interpréter le langage corporel d’un partenaire éventuel. Problème assez compliqué puisqu’il faut inclure à la fois le versant naturel et le versant culturel. La différenciation culturelle est aujourd’hui en Occident moins stricte qu’elle ne l’a été. On n’habille plus les petites filles en rose et les petits garçons en bleu. L’époque est à l’opposé, elle favorise la confusion des genres, mais se révèle plus souple à l’égard des différences sexuelles. Cependant, on a beau faire, le langage corporel d’une femme n’est pas celui d’un homme. Cela se remarque très bien dans un contexte associatif ou scolaire. Dans un groupe de filles le contact physique est assez facile et les liens amicaux établis assez rapidement. Dans un groupe de garçons, la distance physique est de mise, il y a hésitation à l’égard du bavardage, sauf si la conversation se fixe sur un sujet commun assez général comme le football. Ce sont des attitudes caractéristiques. Les femmes cherchent entre elles un contact physique de la main ou du bras, parlent de sujets intimes, sont plus dans l’émotionnel ; les hommes se maintiennent à distance et échangent des informations sur des sujets généraux, ils sont davantage dans le mental. La corpulence, le squelette, des hommes et des femmes, font qu’ils ne peuvent pas non plus avoir la même démarche. La femme fait des pas plus petits et balance les hanches, l’homme des pas plus allongés et balance davantage les bras, les femmes ont tendance à ramener les bras près du corps. Bien sûr, on remarquera que l’homosexuel s’approprie les caractéristiques gestuelles du sexe opposé. A une époque qui aimerait tout confondre, on pourrait penser que ces distinctions sont passées de mode, mais c’est sans compter sur les conduites primitives qui restent présentes sous le verni de la culture se réveillent sous l’impulsion du désir. Rien n’y fait, en situation de désir, même la femme soi-disant libérée, retrouve des gestes archaïques : montrer sa crinière, se triturer les cheveux, même quand ils sont courts, baisser les yeux, battre des cils. Rien n’y fait, quand elle circule au milieu d’un groupe d’hommes, une  femme se tient plus droite, sort sa poitrine et balance les hanches, c’est de l’ordre du subconscient, un rappel archaïque qu’elle est faite pour porter des enfants, et une manière de le signaler au regard du mâle. Même une femme lesbienne qui n’a pas d’attirance spontanée pour les hommes est inconsciemment inclinée vers ces comportements archaïques. Pas sûr non plus que les artifices ajoutés changent quoi que ce soit. Desmond Morris soutenait que le rouge à lèvres est fait pour attirer l’attention sur les lèvres qui sont des symboles des organes sexuels. On ne s’éloigne donc pas forcément de la pulsion par des comportements qui en apparence …

Bien que les femmes ont plus de 50 façons différentes de flirt involontaire, les hommes ne fassent généralement pas leur intérêt connu avec plus de 10. Bien que certains de ces signes sont simples, d’autres semblent tout à fait déconcertant. Lisez la suite pour découvrir des façons inconscientes Un homme utilise son langage corporel pour vous dire que vous êtes son amie.

Des expériences ont montré que les femmes inclinaient souvent la tête sur le côté quand elles sont dans des dispositions favorables vis-à-vis de l’homme qu’elles rencontrent. Atout principal dans la séduction, le visage est à soigner avec attention. Appliquez quotidiennement une crème de jour pour nourrir votre peau.

Prenons une à une les parties du corps , et regardons la position finale : cela donne la posture dans son ensemble. Généralement, si l’on prend par exemple la position des jambes (écartées, croisées, droites), le reste du corps suit naturellement. Des jambes qui affirment la domination de l’homme donneront généralement des épaules basses, une tête droite et légèrement inclinée vers le haut. A contrario, les épaules peuvent remonter dès lors que l’on tombe sur une personne au regard plus fuyant. Lorsqu’une partie du corps ne va pas de paire avec une autre, il est possible que quelque chose cloche. Une position non naturelle, adoptée pour jouer un rôle, ou bien du bluff, par exemple.

Bien sûr… j’y ai mis beaucoup d’efforts et fait preuve de persévérance… mais mes avancées les plus grandes se sont produites en apprenant et en observant les hommes qui étaient « les meilleurs »… et en découvrant ce qu’ils faisaient au juste qui les rendaient tellement plus brillants que le reste d’entre nous.

Son comportement semble en effet démontrer un certain intérêt envers vous. A vous de voir si vous souhaitez faire le premier pas, ce qui sera sûrement nécessaire pour avancer. L’idéal serait d’avoir une discussion avec lui afin d’en savoir plus sur ses intentions.

Les individus dominants ont aussi une poignée de main plus ferme. Ils mettront généralement leur main sur le dessus en laissant la paume tournée vers le bas. La poignée de main sera ferme et soutenue pour montrer leur contrôle [14].

Au-delà de la vue, vient ensuite le toucher. Ou plutôt le contact. Dans la vie courante, chaque être se créée sans le savoir une petite zone de sécurité autour de lui. Un petit cercle de bien-être qu’il va chercher à préserver du monde qui l’entoure. Le miracle de l’amour veut justement que cette zone-là ne disparaisse ou se réduise comme peau de chagrin. De lui-même, d’abord timidement et plus ou moins consciemment, il va chercher à se rapprocher de vous puis à vous toucher. Une petite miette s’est immiscée sur votre chemisier ? Il va probablement chercher à l’enlever. Ensuite, tout doucement, son bras peut avoir tendance à se glisser derrière votre dos ou dans vos cheveux. Sans qu’il ne s’agisse encore clairement d’un câlin, c’est la traduction d’un geste sensuel – certes encore timide – par lequel il vous exprime son attirance. Pour la première fois, votre homme ose la main…

Ce principe vaut à chaque fois qu’on discutera de la communication du non verbal. Décoder le langage du corps est devenu à la mode et malheureusement certaines personnes  profitent du créneau pour diffuser leur propre théorie naïve.

Bonjours , je cherche désespérément une réponse à ma question et j’espère que vous pourrez m’aider .Voilà j’ai 25 ans et en pleine reconversion professionnelle je prends depuis peu des cours du soir et j’avoue que j’ai littéralement craqué sur un de mes professeurs dès le premier jour comme une flèche plantée en plein coeur …et j’ai eu l’impression que je ne le laissais pas indifférent par sa façon de me sourire de m’écouter même quand je parle à d’autres personnes par son regard parfois soutenu il m’a donné l’impression également de me porter de l intérêt mais je me demande parfois si ce n’est pas moi qui me fait des films si il est juste ouvert et sympathique car il l’est avec tout le monde mais j’ai la sensation qu’il est différent avec moi par certains détails par contre ce qui me turlupine c’est que lorsque il est assis face à moi il a le complètement tourné à l’opposé de moi je lui ai d’ailleurs fait la remarque en rigolant en lui demandant …est ce que je te fais peur car là bientôt je suis obligée de m’allonger sur la table à force d’éloignement ..et il m’a répondu en rougissant avec un sourire tout en baissant la tête sans me regarder …non pas du tout…puis il s’est finalement rapprocher puis les jours suivants rebelotte il se remet face moi puis me fuit à nouveau je pensais vraiment lui plaire mais peut être que je me trompe on dit toujours qu’une personne qui met son corp à l’opposer du votre c’est mauvais signe peut que je me suis simplement emballée :-/…et qu’il me fuit …pourrez vous m’aider à comprendre ce comportement que je trouve plutôt complexe. .?

Si je vous pointais une femme et que je vous disais qu’elle m’a dit elle-même qu’elle était folle de vous, qu’elle voulait absolument vous rencontrer et porter vos bébés, seriez-vous anxieux lors du rendez-vous? Non. Vous sauriez d’avance que vous avez gagné et donc, vous ne passeriez pas la totalité de la soirée dans votre foutue tête à vous demander si vous devriez dire telle ou telle chose, si vous devriez faire telle ou telle chose, si vous l’avez assez touchée, si elle est intéressée, si elle veut partir ou rester et blablabla. Vous seriez confiant, vous la regarderiez vraiment, vous l’écouteriez vraiment, avec confiance et vous lui parleriez sans cet horrible ton de peur et d’incertitude dans votre voix. C’est cet état d’esprit qui marche. Créez-le. Dites-vous que, si elle est assise là, devant vous, ce n’est pas parce qu’il n’y avait rien à la télévision. C’est parce qu’elle est intéressée. Vous avez déjà gagné.

En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal – 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : [email protected] Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons – Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime.

J’ai une question un peu hors sujet par rapport à l’article, et j’aimerais ton avis Kamal. En séduction, faut-il tout le temps “merci” à une femme ? On lui demande un stylo, elle nous en donne un, on dit merci ? Pareil si on lui demande l’heure, on dit merci en retour ? Quand dire merci exactement ? En ce moment je commence Mad Men, et j’ai remarqué que Don disait quasiment jamais : “Merci”.

Merci pour cet article, difficile de trouver des trucs pratique sur la synergologie en séduction. Moi qui ne connais pas gd chose et qui commence juste à m’interroger sur ce sujet, je trouve que cet article explique bien les gestes de la seduction et le body language.

Pour se faire comprendre, votre tout-petit dispose à la fois des mimiques et des gestes. «Les mimiques sont très liées à l’expression des émotions, poursuit Béatrice Jaricot. Elles sont à prendre en compte, car elles ont valeur d’appel.» Par chance, elles sont relativement faciles à interpréter, le code semble universel. En effet, le tout-petit procède par imitation : ses expressions sont les reflets des vôtres. A la tête qu’il fait, vous pouvez donc deviner sans trop de mal s’il est heureux, inquiet, agacé ou méditatif.

Si vous rencontrez quelqu’un assis seul dans un bar en caressant le pied de son verre de vin pendant que son corps est dirigé vers vous, vous savez ce que cela signifie ? Souhaitez-vous aller parler à cette personne ? Devez-vous le faire ?!