“le mâle indique intéressé par le langage corporel”

L’être humain a tendance à lever ses sourcils lorsqu’il voit quelque chose qui l’intéresse. S’il / elle le fait lorsque vous lui parlez, c’est que ce que vous dites est intéressant, intriguant et que vous lui plaisez certainement.

Les pupilles dilatées sont un signe de grand intérêt contrairement aux pupilles contractées qui évoquent l’ennui. Se regarder droit dans les yeux traduit l’envie de connaître l’autre plus en détail, le regard n’est pas fuyant (signe de timidité), vous vous intéressez mutuellement l’un à l’autre et avez envie de continuer cet instant à deux. Par contre quelqu’un qui détournera régulièrement le regard sera alors peu enclin à la séduction.

-il dit « bonjour » chaleureusement et puis ON NE SAIT PAS POURQUOI il passe certain matin devant elle sans même s’arrêter pour la saluer, il est très froid et distant (elle est obligée ELLE de se déplacer pour lui dire « bonjour ») et affirme qu’il pensait lui avoir déjà dit bonjour dans un grand sourire !

[…] Certes les mots sont d’importants indicateurs de sentiments. Mais il est connu que la gent masculine n’est pas de nature à exprimer ses sentiments. Néanmoins, il faut savoir que le langage corporel à lui seul transmet plus de 50 % des émotions et sentiments de l’individu. Aussi, voici comment décoder son ex en trois étapes, en se référant au langage du corps. […]

Le ricanement. Même si cela peut apparaître comme mignon et effarouché, ce est souvent une indication que le garçon veut juste quelque chose de physique. Cette demi-sourire est destiné à regarder mystérieuse et séduisante, sans vous invitant à vous attachez émotionnellement.

Cela signifie que dans ce type de situation plus de 90% de l’impact de votre message est directement dépendant non pas du contenu de votre discours mais de comment vous le prononcez ainsi que de votre attitude.

Remarquez son regard. Si vous venez de vous rencontrer, il pourrait les yeux chaque fois qu’il vous surprend à le regarder. Quand vous êtes tous deux plus à l’aise, vous remarquerez des regards plus appuyés qui vous fixent plus de deux secondes.

Si vous voulez faire en sorte qu’une femme se sente à l’aise et disposée à parler avec vous, vous devez apprendre à lui faire comprendre physiquement que vous êtes le type d’homme qu’elle recherche BIEN AVANT qu’elle vous rencontre.

Lors d’un débat ou dans un jeu de séduction, la chose est identique. Parmi les lapsus récurrents, on retrouve la main passée dans les cheveux pour les filles (signe d’intérêt, de gêne douce), le toucher de cravate pour les hommes (anxieux, en l’occurrence).

Difficile, peut-être… Mais à y regarder de plus près, il existe quand même bien certains indices qui peuvent vous aider à analyser son comportement. Et, dans un premier temps, bien au-delà des mots à qui l’on peut faire dire aussi ce que l’on veut, il y a des signes qui ne trompent pas. Car ils échappent en partie au conscient. Ce sont les gestes, les mimiques, autrement dit le langage corporel.